De par le monde, mes yeux s'extasy!

Ils m’ont tapé dans l’oeil ! n°5

Ce film serait-il à classer dans la catégorie des chefs d’oeuvres?

Je serais tenté de répondre par oui, ce film du réalisateur Juan José Campanella est une pièce d’orfèvrerie de première ordre, j’ai rarement vu un film si bien ficelé. Une intrigue policière et amoureuse passionnante, des acteurs excellents, ils jouent juste avec beaucoup de retenue, l’émotion est contenue, j’aime ça, on n’est pas dans l’exagération du jeu de l’acteur. Le contexte politique est omniprésent mais jamais il n’est mentionné. Nous sommes en 1974, année qui m’a vu naître, un de ses années troubles dans une Argentine en proie à la dictature ( 1972 à 1983), la mention de cette date dans le film se suffit à elle-même. Ce film dispose d’une très belle photographie, qui ne cherche pas les effets spectaculaires, la violence existe dans ces images mais elle n’est pas obscène comme bon nombre de films. Une fois encore ce film est sobre mais efficace, et parfait, le rebondissement principal du film est absolument grandiose.

Vous l’aurez compris, ce film est un grand moment de cinéma, c’est plutôt rare. 

Pour l’anecdote, il a eu l’oscar de meilleur film étranger, je viens de voir ça, on s’en fout, mais quand même…

Pour en savoir plus, voici une vraie critique de cinéma sur le lien suivant:

http://nicolinux.fr/2010/05/08/dans-ses-yeux-campanella/

http://www.telerama.fr/cinema/films/dans-ses-yeux,405677.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s