De par le monde, mes yeux s'extasy!

Ils m’ont tapé dans l’oeil ! n°7

Contre la tyrannie du fric !

Voici un album réjouissant, pour apprendre à nos enfants que le fric n’est pas la valeur suprême en ce monde:

Résumé :

Une invention par semaine, 52 inventions par an : voici l’ordinaire de M. Felix, inventeur de génie. Jusqu’à ce fameux lundi où un millionnaire lui demande d’inventer, en une semaine, une machine à rendre les millionnaires milliardaires.

Les jours passent et, le dimanche venu, M. Felix n’a pas trouvé le moindre début d’invention. Heureusement pour lui, une idée de génie (*) va germer dans son esprit, juste à temps pour être débarrassé à jamais de son client millionnaire ! 

Le charme du graphisme de Jean-François Martin, dont les couleurs chaudes créent une atmosphère douce et feutrée, s’accorde à merveille avec l’humour facétieux et le côté un peu frondeur de cette histoire.

En ces temps de crise du système capitaliste, un album parfait pour les enfants de millionnaires (et pour les autres aussi, naturellement) ! Cet album pose la question de l’utilité de l’argent sans en parler, c’est un point de départ pour en discuter avec vos enfants, selon leur point de vue et le votre point.

(*) un escalier sans fin

 

 

Publicités

2 Réponses

  1. Nicobé

    Pas assez cynique M. Felix pour créer cette invention diabolique? Car d’autres ne s’en sont pas privés que sont les Friedman, Hayek, Boudon,… pour ne citer que les plus contemporains de nos économistes libéraux. Et leurs inventions s’appellent trading, stock-options, parachutes dorés, déréglementation, flexibilité (du travail mais pas des portefeuilles des gros actionnaires)… j’en passe et des meilleures.

    avril 26, 2012 à 11 h 05 min

    • c’est vrai M. Félix est encore trop gentil avec ce genre d’individu méprisant et méprisable, enfin l’escalier sans fin est une bonne idée, symbolique peut-être ou du moins riche en interprétation. Une fin ouverte propice à quelques discussions intéressantes avec nos bambins sur notamment la nature de l’homme , de quoi philosopher un peu… dès 6 ans! Et surtout de développer leur esprit critique (qui est la finalité de notre institution). C’est d’autant plus nécessaire lorsque l’on est confronté à un contexte politique qui laisse poindre le nez crochu d’une sorcière, ensorceleuse des masses populaires. Il est urgent donc d’éduquer, d’armer nos enfants à la pensée critique, afin d’en faire d’honnêtes citoyens capable de concevoir le monde dans sa globalité et d’intégrer l’autre non pas comme un concurrent mais comme un partenaire social. C’est éveiller les consciences alors que d’autres s’assoupissent, séduites par Marine la sirène! Elle leur compte son histoire, mais les enfants, cette histoire, moi, je ne la vous lirai jamais!

      avril 26, 2012 à 15 h 47 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s