De par le monde, mes yeux s'extasy!

Le Grand timonier

L’effigie du grand timonier a depuis longtemps déserté la Chine moderne. À Hong Kong autant dire que sa représentation ne suscitait guère l’admiration des autorités britanniques jusqu’en 1995. Aujourd’hui Mao est passé aux oubliettes. Hong Kong est résolument tourné vers l’avenir. La ville semble avoir pour adage : »le bond en avant » perpétuel. On est loin des dogmes révolutionnaires d’antant.
La seule révolution qui intéresse les Hongkongais n’en est plus une, c’est celle de la course à l’innovation.
Aujourd’hui même l’iPhone 5 y est commercialisé, tous les grands magasins de la ville ont sans doute en leurs possessions ce petit « carnet rouge » électronique, made in China. Les belles devantures des magasins, une armée de jeunes gens  » qui présentent bien » font certainement déjà l’apologie de ce produit comme s’il s’agissait d’une relique sainte, un don divin donné aux hommes par son inventeur défunt, Steve Jobs. Apple en cette ville, est religion d’état. J’ai eu l’occasion de me rendre dans l’une de ces cathédrales érigées par la célèbre marque, tout y est blanc, lumineux, divin. Les fidèles sont exaltés, les vendeurs possédés, la quête y est foisonnante…
Pendant ce temps, Mao est relégué au rayon céramique des objets « quitch », dans une petite échoppe d’un quartier touristique. Les Hongkongais préfèrent toujours regarder vers l’avant plutôt que de vivre dans la nostalgie du passé.

Mao est représenté de manière décontractée, la cigarette à la main pour lui donner de la consistance. Si l’on pousse un peu l’interprétation de cette photo, on s’aperçoit que la figurine de gauche à un aspect très phallique, y avoir juxtaposé un Mao connu pour sa culture confucéenne et cette statuette de deux ouvriers sur un fusée aurait pu être considéré comme subversif sous l’ére communiste, détourner ainsi des objets de propagande aurait pu conduire le vendeur vers quelques représailles. Enfin, c’est ce que j’imagine car la propagande à toujours été une arme idéologique étroitement contrôlée…

Je n’ai pas acheté ces figurines, mais la tradition du voyageur est de ramener un objet emblématique du pays qu’il traverse, cet objet était sans doute celui qu’il fallait avoir car il est complet décalage avec l’hyper modernité de cette mégapole, mais ma bourse réservait ses derniers deniers à l’achat du dernier iPad et des petites statuettes de geisha : sacrilège d’occidental, j’étais hors sujet…

20120917-000748.jpg

Publicités

2 Réponses

  1. Manque plus qu’une figurine de lui avec un Coca à la main ! 😛

    novembre 30, 2012 à 8 h 39 min

    • Bien vu, rouge mao contre rouge de la world compagny, la guerre est déclarée!

      novembre 30, 2012 à 17 h 38 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s