De par le monde, mes yeux s'extasy!

La traque de la première photographie

20120924-203559.jpg

Helmut Gernsheim & Kodak Research Laboratory, Harrow, England. Gelatin silver print with applied watercolor reproduction of Joseph Nicéphore Niépce’s View from the Window at Le Gras. March 20-21, 1952. Gelatin silver print and watercolor. 20.3 x 25.4 cm.

Extrait du blog lunettesrouges.blog.lemonde.fr

Le jour de la Saint-Valentin 1952, le collectionneur et historien de la photographie Helmut Gernsheim, dans une propriété du Surrey, après un déjeuner bavard avec deux charmantes vieilles dames pendant lequel il piaffe d’impatience, prend dans ses mains ce qui semble être un miroir dans un cadre Empire doré : il n’y voit rien, comme le lui ont dit ses interlocutrices; il s’approche de la fenêtre, le penche (comme on le fait pour les daguerréotypes), n’y voit toujours rien, l’incline davantage et l’image apparaît alors, certes peu distincte, mais néanmoins reconnaissable. Sa traque est terminée, il est devant la première photographie, le « point de vue depuis une fenêtre à Le Gras », la propriété de Nicéphore Niépce à Saint-Loup de Varennes, prise en 1826 ou 1827. C’est une héliographie, une plaque d’étain couverte de bitume de Judée qui durcit à la lumière : la date de découverte de la photographie vient de remonter 13 ans en arrière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s