De par le monde, mes yeux s'extasy!

Articles tagués “Inde

“Atmosphère! Atmosphère! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère?” n°4

Publicités

Inde : Profils

Profils

Il suffit parfois d’attendre…

 

Je suis resté planté sous un porche, quelques minutes… Caché dans l’ombre, j’ai attendu que les passants m’ignorent. Fondu dans le décor, j’ai  enfin pu les photographier… de profils. Mais seulement à cet instant précis où la pensée s’abandonne, la tête souvent baissée. Ou encore à ce moment particulier que qualifiait si bien Scott Fitzgerald : l' »apnée de conscience »,  temporalité fugace où aucunes pensées n’appréhendent le monde environnant!

Cet homme semblait être absent du monde, il marchait comme un pantin guidé par des fils dont il n’avait pas le contrôle alors j’ai appuyé sur le déclencheur… intrigué.

Profils sur profil

Cette représentation divine tranche singulièrement avec les icônes traditionnelles, on aurait même tendance à penser qu’il s’agit d’une peinture Inca en raison de ses contours noirs et de sa représentation de profil. Il n’en est rien pourtant, cela reste pour moi énigmatique. Ce fut une occasion de faire une série de 3 trois photos de profils de quelques passants, habitants la merveilleuse ville de Jaisalmer,  cité forteresse qui fut un carrefour commercial important du Rajasthan situé sur la route des caravaniers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


“Atmosphère! Atmosphère! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère?” n°3

Inde : lévitation 

Un peu de légèreté

Prenons un peu de hauteur et détachons nous du monde terrestre, voici un homme en « lévitation »…

Contemplation…


Inde

Histoire de turbans…avec ou sans moustache!

Ce diaporama nécessite JavaScript.


« Atmosphère, Atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère? »

Voici une nouvelle série pour ce début d’année sur le thème des « gueules ».

On pourrait affirmer à propos de ces images que les personnes qui y sont représentés ont des « gueules », ni beau ni moche, ils ont un faciès qu’on pourrait qualifié d’ingrat ou d’antipathique ou encore de pathétique. Propos bien méprisant en résumé, mais moi…je les trouve très beaux, touchants et je me range à l’opinion du « Grand serge » qui tenait à peu près ce propos sur les Arts : »il existe dans tout Art une certaine laideur esthétique« . Je partage à 100% cette opinion, alors merci à ces gueules d’avoir bien voulu poser devant mon appareil. Certains d’eux sont magnifiques, et je suis sincère!

Voici la première photo de cette série, ce portrait est l’un des plus beaux que j’ai eu l’occasion de faire en Inde.

Gueule n°1